Unschooling

Bonjour, j'ai envie de vous parler de « unschooling ».

Voilà, suite au dernier contrôle, dont vous pouvez lire l'article en suivant le lien : http://mespetitsbonheurs.e-monsite.com/blog/le-coin-de-maman/un-controle-de-l-academie-nous-prouve-la-realite-du-systeme.html

je ne reviendrai pas sur ce dernier, mais cela nous a encore plus conforté dans l'envie de passer en « unschooling »

Pour quelles raisons ? Et bien nous avons décidé de retirer nos enfants de ce système qui nous les a « cassé » et lors du contrôle, avoir des questions purement scolaire nous a fait réfléchir. Voulons nous aider nos enfants à trouver leur chemin, ou souhaitons nous juste faire l'école, à la maison ?

La réponse a été évidente puisque notre but premier est bel et bien de les instruire et non pas de reproduire le schéma de l'école (programme scolaire, rythme, rapidité des apprentissages, par cœur...) à la maison.

Alors depuis plusieurs mois, depuis mars dernier, poussé par le rythme de mes plus jeunes, j'ai commencé à être moins « scolaire » et plus dans l'informel. J'ai vu mon grand s'ouvrir encore plus au monde qui l'entoure et apprendre avec une certaine facilité.

Puis mon second a commencé depuis septembre à s'intéresser lui aussi de plus en plus à la vie et au monde qui l'entour.

Je n'ai pas été sur de moi lors du dernier contrôle et je pense que les inspectrices l'ont bien senti et se sont empressées de me « coincer » en me parlant de programme scolaire, de niveau d'un enfant de 6ème, jusqu'à me dire que je n'étais pas structurée... (j'avais pourtant marqué que je ne reviendrai pas sur le sujet lol) bref, là j'en suis sûre et mon grand me l'a prouvé !

Comment ?

Simplement en s'apliquant plus, en montrant qu'il était motivé pour apprendre différemment des manuels scolaire qui sont un peu pompeux, il faut avouer. Il a le temps pour ce genre d'étude, oui, si il pousse l'instruction au maximum, là, il pourra utiliser des manuels et autres ressources qui l'aideront dans le chemin qu'il aura choisit. Mais avant le principal est de le laisser découvrir et continuer à aimer s'instruire.

Je reste persuadée que beaucoup de décrochages scolaire pourraient être évités si l'instruction était moins « douloureuse » avec des livres, cahiers d'exercices, notations, évaluations...

Mais cela reste mon avis !

Il y a 2 jours, Abel a souhaité étudier avec son frère sur la ville de New York. Pour l'occasion j'ai acheté un très beau livre avec de belles photographies (j'avoue, déformation professionnelle;)), j'ai cherché et trouvé des ressources en plus via un site historique de la ville, j'ai imprimé des plans et cartes... même des affiches de films qu'ils connaissent bien qui se déroulent dans cette belle ville.

En l'espace de 2h, mon grand a travaillé :

  • la lecture à voix haute

  • la compréhension du texte lu

  • la retranscription par oral et un peu par écrit avec son blog

  • la géographie avec notre planisphère

  • l'histoire de la ville et se repérer dans le temps avec notre frise historique

Son prochain travaille sera de réaliser un Lapbook sur ce thème.

Mais que de travaille en 2h, il n'en revenait pas, son papa qui avait pris sa journée, non plus :D

Son frère lui, étant plus jeune, a regardé le livre, et a fait de très beaux dessins des gratte-ciel qu'il collera dans le Lapbook !

Il a même écrit le nom New York avec sa plus belle écriture \o/

Aujourd'hui en l'espace de 3h, Abel a étudié l'anglais, en chansons, son frère et sa sœur étaient présent. Il s'est vu raconter la différence entre le cantonnais et le mandarin qu'il a choisit d'apprendre, plus quelques notions de cette langue, par un youtubeur qui vit en Chine. Puis il a regardé le récit de l'écriture vers l'an 3 000 avant JC, expliqué grâce à l'émission C'est pas sorcier !

Ce matin mon grand a souhaité commencer sa journée avec du Sudoko, il veut devenir un maître dans cet art XD

Mes 2 grands ont réalisé une peinture chacun puis j'ai lu un petit livre emprunté à notre bibliothèque sur le Château de Versailles, en rapport avec notre sortie faite il y a 10 jours.

Par ailleurs il m'a posé une colle : savez-vous pourquoi les rois de France, pour la plupart, s'appellent Louis ?

Et bien c'est en référence à Clovis, premier Roi des françois (avant nous étions tous des françois XD) le V et le U avait la même écriture et on pouvait lire Clouis puis avec les années, le C disparut en laissant la place au L !

Sacré histoire, n'est ce pas ?

La journée n'étant pas vraiment terminée, Abel et Orphée se sont transformés en pâtissier afin de réaliser des madeleines :)

Alors, pas mal, hein ?

Moi, je suis fière en tout cas :D

Du coup c'est décidé, pour l'instant nous mettons les livres et manuels scolaire de côté et nous passons en « unschooling » !

Angélique, une maman nouvellement unschooleuse qui apprend à lâcher prise et qui fait confiance à ses enfants.

Photos et liens :

 

Wp 20171220 14 08 29 proWp 20171220 14 13 37 proWp 20171220 14 18 15 proWp 20171220 14 18 23 proWp 20171220 17 01 23 pro

Retrouvez nous en images sur Instagram : Mes petits bonheurs IEF

Et suivez nous également sur Twitter : Mes petits bonheurs

Le site d'Abel : http://deadpoolo.e-monsite.com/

Cédric Beau un youtubeur français en Chine : https://www.youtube.com/channel/UCpK3GToy6qZjRZgq7zxYiBg

Commentaires

  • angeldeadpoolo
    Bonjour Joëlle, oui c'est tellement mieux d'apprendre autrement
  • angeldeadpoolo
    Coucou Isa Lise, c'est fou d'en arriver là. Mais bon, c'est un mal pour un bien finalement
  • Isa LISE
    Bonjour Angélique,

    Bienvenue chez les unschooleurs :) Figure-toi que c'est justement suite à un contrôle irrespectueux que nous avons adopté le unschooling pour les deux filles ! Auparavant, j'imposais encore certaines choses pour la grande par crainte des contrôles. Ce jour-là j'ai réalisé que le plus important n'était pas les personnes persuadées d'une réalité unique que je venais de rencontrer, mais elle. :)
    Bonnes découvertes !
    PS : je vais me permettre de citer ton billet pour ma prochaine vidéo unschooling ;)
    Joyeuses fêtes de fin d'année !
  • Joëlle
    • 4. Joëlle Le 20/12/2017
    Bonsoir Angélique,
    Cela me fait penser à la construction d'un cours de français langue d'intégration que j'ai fait un jour pour mes étudiants. A partir du thème du vélo nous avons abordé la géographie et les nombres grâce au tour de France (villes, montagnes, distances, dates...), l'histoire (les premiers congés payés en 1936, l'Exode en 1940, la grande grève de 1995), la vie quotidienne (comment utiliser une borne Velib')... C'est tellement plus intéressant et utile que d'ingurgiter des listes de vocabulaire !
    Evidemment, cela demande un plus grand investissement que de faire cours à partir d'un manuel, et, surtout, cela remet en question la position de l'enseignant qui n'est plus celui qui sait tout mais quelqu'un qui apprend aussi, au gré des questions de ses élèves. Il y a plus d'inattendu, moins de maîtrise, et c'est bien ce qui inquiète certains enseignants qui veulent garder le contrôle de tout. C'est dommage pour eux, ils se privent de bien des plaisirs.
    A bientôt,
    Joëlle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.